PHOEBE LA HIPPIE CHIC

Je suis très heureuse de pouvoir enfin vous présenter ma robe Phoebe.

Pour la saison chaude, je voulais une robe qui s’enfile rapidement avec un volume confortable et romantique.

Cahier des charges

J’ai travaillé plus longtemps que d’habitude sur mes croquis. J’avais plusieurs inspirations et il m’a fallu du temps pour trouver le modèle qui réunissait tous mes critères.

Je voulais donc une robe dans laquelle on se sent à l’aise mais aussi dans laquelle on se sent jolie (of course!). Je voulais un style bohème chic avec un petit truc en plus. Et je voulais bien sûr, un vêtement relativement facile à coudre, avec de belles finitions.

J’aime que mes patrons permettent aux couturières de s’amuser et de s’approprier le modèle. C’est pourquoi j’essaie de dessiner des vêtements qui autorisent les jeux de motifs, les associations de tissus ou encore les ajouts de passepoil, dentelle…

Phoebe

Pour Phoebe, j’ai finalement opté pour un corsage volontairement peu cintré avec un joli décolleté en V.

Le volume est apporté par une jupe froncée et des manches légèrement bouffantes.

Pour apporter le côté graphique et visuel, j’ai ajouté une ceinture entre le corsage et le bas de la robe. On retrouve cette construction sur les manches. En effet, celles-ci sont composées d’une manche droite suivie d’un bracelet et d’un bas de manche froncé et légèrement bouffant sur le poignet.

J’ai décidé de proposer deux longueurs pour Phoebe. Une longueur permettant d’obtenir une robe courte et une longueur permettant d’obtenir une blouse.

Il est cependant très facile d’allonger ou de raccourcir les jupes.

On peut également facilement réduire ou augmenter le volume des fronces en jouant sur la largeur des pièces.

Pour les manches, il est possible de se passer de l’élastique au poignet pour les garder ouvertes et évasées. On peut également les raccourcir, pour garder une simple corolle en-dessous du bracelet ou encore couper des manches courtes! J’ai opté pour la corolle dans ma version en broderie anglaise et ceintures/bracelets brodés.

Les modèles présentés

Robe Phoebe en tencel

Pour ce modèle, j’ai utilisé du tencel acheté chez Mondial Tissus. Petite parenthèse, j’ai trouvé leur dernière collection très sympa même si la qualité n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous…

Revenons au tencel. Il est vraiment très sympa à porter, un peu lourd, doux et très légèrement brillant. J’ai utilisé des chutes de Liberty pour les parementures, mais ce n’est donc que pour mon plaisir personnel.

Pour mettre en valeur les ceintures et les bracelets, j’ai choisi de réaliser des surpiqûres avec des aiguilles doubles assez rapprochées pour un effet jeans. J’ai réalisé l’ourlet de la même façon.

J’adore porter cette robe dans laquelle je me sens très à l’aise et très féminine!

Blouse Phoebe en double gaze

Une petite blouse en double gaze, quoi de mieux pour affronter la chaleur?

J’ai réalisé cette blouse dans une double gaze rose de chez Mondial Tissus. J’ai coupé les ceintures et bracelets dans une viscose caramel de chez Pretty Mercerie pour un superbe effet graphique.

J’adore l’association de ces deux couleurs. La double gaze n’est pas toujours très facile à travailler mais elle est vraiment très agréable à porter, une légèreté absolue… J’ai réalisé un ourlet à l’aiguille double.

Robe Phoebe en jeu de rayures

Cette robe a été coupée dans une viscose de chez Mondial Tissus (et oui encore!).

Jusqu’à la fin je n’étais pas sûre du rendu de cette robe surtout qu’au départ je l’avais faite longue! Et elle a failli terminer en blouse!

Au final, je suis bien contente du résultat. J’aime ce jeu simple des rayures verticales associées à la rayure horizontale. Et cette viscose est vraiment très agréable à porter, légère et fluide… Bon, en revanche, je compte acheter un petit short pour mettre en dessous car un coup de vent et zou on voit la culotte!

Broderie anglaise… ou pas

Pour cette version, j’ai tout d’abord brodé pendant plusieurs jours les ceintures et les bracelets sur de la popeline blanche. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu suivre l’évolution! J’ai dessiné moi-même le motif en m’inspirant d’un motif DMC. J’ai en suite décidé des couleurs et j’ai demandé à Martine Biessy -(@atelierbymartine) qui donne également de supers cours de Broderie chez Artesane (que j’ai suivi) – si mes choix de points pour chaque motif étaient judicieux. Dans l’ensemble cela convenait mais elle m’a bien conseillée pour les pétales!

Une fois les pièces brodées, il ne restait plus qu’à assembler. J’ai choisi d’associer mes broderies à de la broderie anglaise pour le côté champêtre. Au dernier moment, j’ai coupé le bas des manches pour avoir ce rendu plus adapté à la saison, surtout avec une broderie un peu raide…

Et bien évidemment j’ai brodé la ceinture dos!

Anecdotes

Parce qu’il faut bien rire un peu…

Toutes les photos ont été prises par ma partenaire couture de choc Barbara alias @elpidacousumain et bien figurez-vous qu’entre deux rigolades elle a essayé de me tuer, si, si… « Allez vas-y mets-toi au milieu de la route, je suis sûre que ça rendra bien… » La preuve en image…

Bon au final, on a une photo sympa et on a bien ri.

Sinon, elle a aussi tenté de me faire vaincre ma timidité en me shootant au milieu des passants… Raté!

Et pour finir et là ce n’est pas une idée de Barbara, j’ai pris beaucoup de soleil… Oui, oui, un des seuls jours ensoleillés depuis le début du printemps. Du coup bim allergie! Mais j’ai l’habitude…

Voilà, c’est fini.

J’espère que ma Phoebe vous plaira et surtout vous inspirera.

Maud.

1 Comment

Laisser un commentaire