Pantalon TRENT – Le jeans aux 3 jambes

Aujourd’hui je vous présente le pantalon Trent, le jeans aux trois jambes!

Je propose déjà en boutique, deux patrons de pantalons automne/hiver (Pantalon/Short Oscar et Pantalon Ralph) et un patron de pantalon printemps/éte (Pantalon Philéas). Constatant que je portais beaucoup de jeans, l’envie est née de me lancer dans le dessin d’un nouveau pantalon ou plutôt d’un premier jeans!

Comme souvent, j’ai eu du mal à choisir parmi toutes mes envies pour ce patron. Une tendance qui s’aggrave à chaque création me semble-t-il ^^.

J’ai finalement opté pour un dessin de bassin identique pour chaque modèle de Trent. En revanche, je vous propose 3 coupes différentes pour les jambes de ce pantalon.

Le bassin

Le pantalon Trent possède un bassin moulant avec une ceinture mi-haute. Ce n’est donc ni un pantalon taille haute – souvent peu confortable notamment en position assise – ni un pantalon taille basse – pas toujours élégant pour la ligne…

Poches et braguette

Ce pantalon possède deux poches à l’italienne sur le devant et deux poches plaquées dans le dos. J’ai choisi de ne pas dessiner les poches à l’italienne classiques que l’on trouve sur le jeans… Trent se ferme grâce à une braguette et un bouton. Et pas de panique, un tutoriel photos est déjà disponible et vous accompagne dans la préparation et la pose des poches plaquées et de la braguette! Pour la braguette (et le reste du pantalon), je vous propose un jeu de surpiqûres mais vous pouvez évidemment faire d’autres choix!

Dans le dos, j’ai dessiné une « réhausse » qui apporte une jolie ligne. En effet, elle permet de « couper » visuellement le fessier qui aurait pu paraître trop volumineux dans ce pantalon à la taille mi-haute. J’ai également travaillé un moment sur la taille et le positionnement des poches plaquées pour obtenir un visuel avantageux. J’ai choisi de vous proposer ces surpiqûres en forme de cœur que je trouve très mignonnes. J’espère qu’elles vous plaisent.

Les jambes

C’est donc trois options que je propose pour les jambes de Trent

Skinny

Une version « skinny », comme une seconde peau donc. Ce modèle n’est pas aussi moulant que certains skinny du commerce qui vous bloquent presque la circulation. Cette version de Trent est toutefois moulante de la taille aux chevilles. Le pantalon s’arrête aux chevilles.

Pour ce modèle, j’ai choisi le chino bordeaux (« Cordovan ») de chez Pretty Mercerie. Il est très beau et possède une élasticité de 25 à 30%, ce qui est parfait pour ce patron. Je suis très confortable dans mon jeans. En revanche, le taux de rétractabilité ne doit pas être tout à fait optimal. C’est pourquoi à la fin de la journée, le jeans s’est un peu détendu. Je ne le perds pas pour autant mais j’ai plus tendance à le replacer, c’est un peu dommage. Le joli bouton « jeans » rose cuivré vient également de chez Pretty Mercerie.

J’ai utilisé un fil contrastant « vieux rose » pour les surpiqûres. Sur les poches arrières, j’ai utilisé un point de broderie de ma machine pour les courbes du « cœur ».

J’aime beaucoup porter ce jeans avec ma blouse Thelma rose, pour un joli look printanier.

Slim

La version slim est tout aussi moulante sur le bassin. Ensuite, au-dessus du genou, le pantalon se décolle de la jambe pour descendre plus droit vers les chevilles. La coupe reste cependant ajustée sur le bas de la jambe. Dans cette version, le pantalon s’arrête également à la cheville.

Pour ce modèle, j’ai utilisé du denim stretch acheté chez Pretty Mercerie mais l’année passée! Il possède 30% d’élasticité. Il n’existe plus sur leur site et a été remplacé par un autre denim moins extensible. La rétractabilité est meilleure que pour le chino précédent, donc le pantalon se détend moins au fil des heures.

Le joli bouton jeans – métallique doré – vient de la même Mercerie.

J’ai choisi de poser des passants seulement sur la version slim car c’est la seule que je pense porter parfois avec une ceinture…

Pour les surpiqûres des poches et du dos, j’ai utilisé un point de broderie « fleur » de ma machine.

Pour pouvoir retrousser fièrement le bas de mon pantalon, j’ai gansé de biais, les marges de couture!

 

 

 

 

 

J’aime porter ce jeans avec ma blouse Sally, un sautoir et des bottines à talons pour un look féminin.

Mais il va également très bien avec des baskets!

Bootcut

Dans cette dernière version de Trent, le bassin moulant se prolonge sur des jambes ajustées aux cuisses puis évasées des genoux aux chevilles. Ce modèle est allongé de 4 cm sur le bas pour un vrai look « bootcut ». J’ai toutefois limité l’allongement pour éviter que le pantalon ne traîne au sol.

Ce pantalon est coupé dans le chino bleu marine (« Patriote ») de chez Pretty Mercerie. Il présente 25% d’élasticité et on ressent tout de suite les 5% d’élasticité en moins par rapport au chino bordeaux. Ce tissu convient toutefois parfaitement pour la version Bootcut et il se détend moins également.

Le bouton jeans rose cuivré est identique à celui de la version skinny.

Pour les supiqûres, j’ai utilisé un fil plus épais de type « cordonnet » mais je ne sais pas pourquoi ma machine n’a pas trop apprécié… Mais une fois commencé, il fallait finir et surtout, je suis très contente du résultat! Ce cordonnet ocre orangé donne au chino bleu le look « jeans brut » que je souhaitais!

J’ai associé ma blouse Sally en maille marinière à ce pantalon au look 70’s, j’adore!

Notes

Tous les tissus utilisés viennent de chez Pretty Mercerie et je n’ai malheureusement pas trouvé d’équivalence dans le taux d’élasticité et le confort dans d’autres merceries. J’ai utilisé des gabardines stretchs de chez Mondial Tissus pour mes prototypes, je pense qu’elles peuvent également convenir même si elles restent plus raides. Il est également possible d’utiliser des cotons ou velours stretchs ou encore d’autres tissus extensibles et moyennement épais. L’essentiel est d’avoir un taux d’élasticité de 25 à 30%.

Je me permets également de vous rappeler ici que nous sommes toutes différentes, encore plus au niveau du bassin que du buste! Il est donc essentiel de faire une toile avant de vous lancer dans la confection d’un pantalon. Il est en effet possible que des ajustements soient nécessaires…

Petite note pour les personnes qui souhaiteraient faire tirer le patron en imprimerie, attention, le plan mesure plus de 4 mètres! Et pour les versions A4, je vous indique dans les instructions à quoi correspond chaque bloc. Vous pourrez ainsi n’imprimer que la version de pantalon que vous souhaitez coudre!

 

J’espère que ce nouveau patron vous plaît et que vous pourrez vous coudre des jeans Trent à porter tous les jours! De mon côté, une nouvelle version plus printanière est prévue et je planche également sur une extension du patron pour l’été (oui 3 versions ça ne suffit pas^^)… affaire à suivre donc.

 

Maud

Merci à ma fidèle Barbara pour les photos des versions Skinny et Bootcut et à mon petit bonhomme de 9 ans pour les photos du Slim (confinement oblige…)!

 

2 Comments

Laisser un commentaire