Patte de boutonnage pour Vikky _ Tuto

Me revoici avec un nouveau tuto pour vous accompagner dans le montage de la patte de boutonnage de la blouse Vikky.

Je vous décris ici le montage pour la patte de taille moyenne mais le principe est exactement le même pour toutes les longueurs.

Préparation de la patte de boutonnage

Sur l’envers de la pièce (qui peut être entoilée comme ici), reporter les lignes centrales indiquées sur le patron. Cranter les repères au centre du rectangle, en haut et en bas. Reporter également les lignes de couture comme indiqué sur la photo. Il s’agit de marquer les lignes de couture sur le bas de la pointe et le bas du rectangle central. Pour rappel, les marges de couture font 1 cm.

Cranter la marge de couture le long du bord inférieur, en vous arrêtant au point d’intersection des lignes de couture.

En vous aidant du fer, repasser les marges de couture sur le bas de la pointe. Pour réaliser les plis plus facilement, vous pouvez vous aider d’une fiche cartonnée, découpée à la forme finale de la pointe. Cranter les marges dépassantes si nécessaire. Pour les tissus difficiles à plier (ou s’effilochant beaucoup), il est possible de s’aider d’un morceau de thermocollant double-face pour maintenir les marges pliées.

Plier également les marges de couture le long des bords extérieurs.

Assemblage de la patte de boutonnage sur le corsage

Pour rappel, les épaules du corsage sont assemblées et l’encolure est finie par des parementures, un biais d’encolure ou une capuche (pour la capuche, retrouvez le tuto par ici).

Placer l’endroit de la patte de boutonnage préparée précédemment sur l’envers du corsage devant + parementure/biais (ou bord replié avec la capuche). Aligner ensuite les milieux des pièces avec précision. Le bord supérieur de la patte doit dépasser de 1 cm par rapport à l’encolure du corsage. Vérifier le positionnement des pièces et épingler régulièrement avant la couture.

Coudre le long des lignes tracées sur la patte (en un rectangle ouvert sur le bord supérieur). Démarrer la couture à 1 cm du bord supérieur et piquer légèrement à l’intérieur des lignes. Pour les pattes les plus longues, il est possible de fendre le milieu des pièces avant la couture (en ayant pris soin de bien les fixer), en s’arrêtant à 1 ou 2 cm de la future couture du bas.

Sur l’endroit du corsage, le tissu ne doit pas être plissé et on aperçoit 1 cm du bord supérieur de la patte au-dessus de l’encolure.

Retourner ensuite  sur l’envers et couper le tissu à l’intérieur en laissant une marge de 1 cm.

Cranter les angles jusqu’à la ligne de couture.

Retourner la patte de boutonnage vers l’endroit du corsage en la faisant passer par le trou central puis repasser minutieusement. Attention de conserver les plis de préparation de la patte. Si les coins ne se placent pas correctement, il est possible que les angles ne soient pas suffisamment crantés. Si besoin, cranter donc à nouveau et repasser.

Former la patte de boutonnage

La patte est composée de deux bandes dont une est triangulaire sur le bas et sera sur le dessus.

Former les bandes

Plier d’abord les bords supérieurs de chaque bande, endroit contre endroit, en maintenant les plis de préparation de la patte. Ne pas marquer les plis ailleurs que sur le bord supérieur car les bandes seront ensuite retournées dans l’autre sens. Coudre ensuite le bord supérieur de chaque bande, à 1 cm du bord. Attention de ne coudre que les bandes sans toucher à l’encolure. Au niveau de l’ouverture, la couture doit s’aligner avec le bord de l’encolure. Cranter les angles et retourner les bandes envers contre envers. Faire ensuite ressortir les angles et repasser minutieusement.

Les bandes sont maintenant pliées en deux, envers contre envers. Nous allons nous occuper de la bande du dessous (avec le bord inférieur droit). En vous aidant du fer, placer les marges de couture (issues de l’assemblage patte/corsage) dans cette bande et coudre au plus près du bord. Vous pouvez vérifier avant la couture que la bande mesure bien 4 cm. Coudre jusqu’en bas de la bande.

Voici comment cela doit se présenter sur l’envers du corsage.

Répéter cette opération avec la bande du dessus (bord inférieur en pointe). Coudre jusqu’au début de la pointe. Attention de ne pas prendre la bande du dessous dans la couture. Pour une plus jolie finition, surtout si les coutures sont visibles, surpiquer le bord libre de la patte du dessus, à 1 mm du bord.

Je vous conseille vivement de réaliser vos boutonnières à cette étape. En effet, une fois la patte entièrement assemblée, il sera beaucoup plus difficile voire impossible de réaliser la dernière boutonnière. Pour ma version bleue, j’ai dû réaliser la dernière boutonnière manuellement… Veiller à laisser 4 à 5 cm sous la dernière boutonnière, pour la fin du montage de la patte de boutonnage.

Assemblage des bandes et finition

Placer les bandes parfaitement l’une sur l’autre pour former la patte de boutonnage et épingler. Sur l’endroit, épingler précisément la pointe sur la ligne centrale du corsage devant. Vérifier également sur l’envers que tout se place correctement. L’étape suivante consiste à coudre perpendiculairement à la patte, au-dessus de la zone triangulaire, pour maintenir toutes les épaisseurs ensemble (les deux bandes, les marges et le corsage).

La couture doit se faire sur l’endroit pour la précision des positions et des raccords avec les autres coutures. Il ne faut donc pas hésiter à bâtir. Pour vous aider, sachez également que la couture se fait à environ 3 cm de la pointe.

Voici à quoi cela doit ressembler sur l’envers. Il se peut que le bord inférieur de la bande du dessous (en sandwich entre la bande du dessus et le corsage) se plisse légèrement.

Il ne reste plus qu’à coudre le triangle sur l’endroit du corsage. Toujours avec des coutures au plus près du bord et qui rejoignent les coutures précédentes.

Sur l’envers…

Voilà votre patte de boutonnage est terminée! Vous pouvez maintenant passer aux étapes suivantes pour terminer votre blouse Vikky.

N’hésitez pas à réaliser des surpiqûres décoratives supplémentaires en fonction de votre goût. Personnellement, pour ma version marron à pois, j’ai opté pour deux lignes parallèles pour l’assemblage de la partie inférieure de la patte…

 

Maud

 

 

 

Laisser un commentaire