Robe SARA _ un décolleté à tomber!

Aujourd’hui, la robe Sara a rejoint les autres patrons sur la boutique!

Pour cette robe, deux de mes envies ont été réunies: un décolleté découpé et féminin et un corsage « flottant ». J’ai ensuite développé plusieurs options.

Un joli décolleté

J’ai dessiné cette forme de décolleté il y a un moment mais je n’avais pas encore eu l’occasion de l’associer à un modèle. C’est chose faite! J’aime cette découpe originale et féminine qui laisse à peine entrevoir la naissance de la poitrine.

Pour être sûre d’avoir un joli rendu, la finition se fait soit à l’aide de parementures soit avec une doublure.

Les options

Dans une première version, un corsage en doublure est assemblé aux basques plissées. Un second corsage, en tissu, vient recouvrir le premier et reste « flottant » au-dessus des basques.

Dans une deuxième version, le corsage est assemblé directement aux basques plissées.

Pour toutes les versions, vous pouvez choisir de coudre des mancherons ou de conserver un corsage sans manches.

Les versions

Des rayures très fraîches

Pour cette version, j’ai utilisé un coton rayé blanc/rouge que j’avais acheté il y a plus d’un an à Bordeaux. Il est un peu texturé et raide tout en étant très léger, ce qui est parfait pour cette robe. J’ai coupé la doublure du corsage dans un voile de coton blanc.

J’ai choisi de ne pas coudre de mancherons sur ce modèle pour garder cet esprit « robe de tennis ».

J’aime beaucoup cette petite robe qui sera très facile à porter en été!

Top brodé

Cette version a été cousue dans de la double gaze biologique qui m’a été offerte par Hysope tissus. Ce tissu est très agréable à travailler et évidemment léger, souple et doux. Il est moins gaufré qu’une double gaze « classique » ce qui m’a beaucoup plu.

Dans ce modèle, le corsage est assemblé directement aux basques et la finition de l’encolure se fait grâce à des parementures que j’ai ici coupées dans le même tissu. J’ai une fois de plus opté pour une version sans manches.

Pour apporter un petit plus à mon top, j’ai brodé le bas de la basque en m’inspirant de différents dessins d’ananas (fils DMC).

Robe et broderie anglaise

Lorsque j’ai créé Sara, je voyais surtout une version comme celle-ci avec un corsage « flottant » en broderie anglaise/guipure/ dentelle…

J’ai eu la chance de trouver chez Mondial tissus une viscose texturée d’une couleur quasiment identique à ce qu’il me restait de la broderie anglaise utilisée pour mon top Penny l’année passée (achetée également chez Mondial tissus).

J’ai découpé le bas du corsage de façon à faire ressortir les broderies et j’ai cousu des mancherons coupés dans la viscose.

Top léger brodé

Ce top est cousu dans un coton brodé de chez Pretty Mercerie. Il fait penser à du crépon; il est très léger et transparent.

Pour ce tissu j’ai cousu la version simple mais avec une doublure totale en viscose légère (sauf pour les mancherons) du fait de sa transparence.

Robe marinière

Pour cette dernière version, j’ai eu envie de tester le bicolore…

Dans une version avec corsage flottant, j’ai utilisé du crêpe de viscose bleu marine pour le corsage et du jersey marine/blanc pour les basques. Tous les tissus viennent de chez Rascol.

J’ai encore beaucoup de versions de cette robe dans la tête mais il fallait bien que je m’arrête!

 

Merci à Barbara pour toutes ces chouettes photos.

Et merci à mon homme pour les photos des la robe marinière et les photos « placard » ^^…

 

Maud

2 Comments

Laisser un commentaire