Un patron Anna Rose patterns en 2020

En novembre 2017, quelques mois après m’être lancée dans l’aventure Anna Rose patterns, j’écrivais l’article « Qu’est-ce qu’un patron pdf Anna Rose patterns? » . Je vous y parlais de la conception de mes patrons et de mes plans d’avenir. Aujourd’hui, plus de 2 ans après, j’ai eu envie de faire un bilan, une mise à jour et de vous parler à nouveau de mes projets pour l’avenir.

Un patron PDF Anna Rose patterns en 2020

Mes patrons PDF possèdent toujours des tracés en couleurs, avec une couleur par taille, et les marges de couture incluses. Dans le fichier, vous trouverez les instructions, le patron découpé en A4 (à reconstituer) et le patron A0 en dernière page.

Un assemblage bord à bord et pièce par pièce

Les feuilles s’assemblent bord à bord et sans pré-découpage. Votre imprimante ne peut pas imprimer  jusqu’au bord des feuilles ce qui implique qu’une partie des tracés est effacée (sur quelques millimètres). Je m’arrange donc toujours pour que les zones en bordure soient des lignes ou courbes faciles à retracer entièrement si besoin. Personnellement je ne retrace jamais. L’assemblage des feuilles se fait par blocs, chaque bloc étant une pièce de patron. Cela évite la reconstitution d’un plan unique de grande taille. Dans les instructions, je vous indique par un schéma en couleurs, comment reconstituer votre patron.

Attention

Je souhaite maintenir l’ensemble de ce système que je trouve très pratique et qui permet un assemblage rapide du patron. Cependant, il nécessite une certaine vigilance. Tout d’abord votre imprimante doit être stable et les feuilles (de qualité correcte) doivent être prises bien droites. Ensuite, il est très important d’utiliser l’option « portrait/paysage automatique » ou, si vous n’avez pas cette option, d’imprimer les feuilles en 2 groupes en fonction de leur orientation. Je laisse les feuilles dans l’orientation d’origine lors du découpage pour qu’il soit facile de voir la logique d’assemblage; cela permet également de vous rassurer sur les raccords entre les pages. Cependant, si le changement d’orientation n’est pas géré par l’imprimante, cela aboutit généralement à des tracés tronqués ou à un redimensionnement pour une des orientations.

Le carré échelle de la première page vous aide à contrôler l’échelle d’impression (qui doit être 100% ou taille réelle) mais un carré correct ne signifie pas que la totalité de l’impression le sera.

Avant la mise en ligne, les fichiers sont vérifiés et testés plusieurs fois. Une erreur est toujours possible mais je vous invite à vérifier votre impression avant toute chose, surtout si le patron est paru plusieurs mois en amont.

Des pièces qui ne se chevauchent pas

Je ne chevauche jamais les pièces sur mes patrons. Pour les PDF, que personnellement je coupe directement, il me paraissait fastidieux de devoir auparavant décalquer une ou plusieurs pièces.

Ce choix impacte la taille des plans « A0 ». « A0 » est pour moins un abus de langage, un raccourci pour indiquer la planche complète. En effet, la largeur du plan sera toujours celle d’un A0 pour vous permettre de faire tirer les plans en imprimerie/reprographie (qui sont équipées de traceurs avec rouleaux de papier). La longueur, elle,  dépendra du nombre et de la taille des pièces puisque celles-ci ne se chevauchent pas. Ci-dessous Oxanne et Narcisse 2.0, avec des longueurs bien différentes…

         

Peu de schémas

Les instructions possèdent peu de schémas ou photos. J’en utilise lorsqu’il est vraiment difficile d’expliquer une étape par écrit. Personnellement, je ne trouve pas qu’un schéma soit toujours plus clair qu’une phrase bien tournée. Cependant, je conçois que nous sommes tous différents et qu’il est plus facile pour certaines personnes de comprendre grâce à des schémas ou photos.  C’est pourquoi j’essaie maintenant d’accompagner mes patrons de tutoriels avec photos pour les points techniques les plus délicats, comme le montage d’un poignet boutonné ou la réalisation d’une fente indéchirable par exemple. J’aimerais pouvoir détailler le montage de chaque patron en photos ou même en vidéo mais je n’ai pas assez de temps pour le moment. J’espère pouvoir mettre cela en place dans un avenir proche.

Puisqu’il y a peu de schémas (et que les techniques de base doivent être connues), j’ai décidé que la difficulté de mes patrons ne descendrait pas en-dessous de 2 sur 4.  Mes patrons ne s’adressent donc pas aux « grandes débutantes » même si je vois régulièrement des couturières débutantes qui s’en sortent très bien!

Les tailles

J’ai commencé en proposant mes patrons du 36 au 42. J’ai élargi assez rapidement ma gamme de tailles pour passer du 34 au 46 et j’ai mis tous les patrons à jour (sauf un qui était voué à disparaître!). En août 2019, j’ai à nouveau fait évoluer ma gamme de tailles pour vous proposer de nouveaux patrons du 34 au 52. Certains anciens patrons ont été mis à jour pour suivre cette nouvelle gamme. C’est le cas du top Narcisse et de la robe Paoline. D’autres patrons seront mis à jour mais pas tous et cela prendra du temps. Les prochains sur la liste sont: Oxanne et Phoebe

J’en profite pour répondre ici à une question qui revient fréquemment lorsque je propose de nouvelles tailles. Cette mise à jour est faite pour les personnes qui ne trouvaient pas leur taille auparavant. Elle me demande un investissement financier auprès de ma modéliste et plusieurs heures/jours de travail. Elle ne change rien au patron de base et c’est pourquoi je ne propose pas la nouvelle version gratuitement aux personnes ayant acheté la première version. Si vous me contactez, je peux cependant vous proposer la nouvelle version à moitié prix.

Comment ça taille?

On me demande parfois comment taillent mes patrons… La réponse est à la fois simple et complexe.

Pour tracer mes patrons, je commence par utiliser mes patrons de base – légèrement modifiés par rapport à la base standard. Ils possèdent les mesures que vous pouvez retrouver dans le tableau des tailles. [NB: Depuis septembre 2019, le tour de taille a été réduit d’une taille. Cela n’a un réel impact que pour les vêtements ajustés à la taille comme la robe Tessa par exemple.]

Ensuite en fonction du style que je veux donner au vêtement et du type de tissu qui sera utilisé, je modifie l’aisance (et bien plus…). Si bien qu’une blouse Thelma que j’ai voulue « loose » doit être large à tous les niveaux sans pour autant vous tomber des épaules. A l’inverse, le corsage de la robe Oxanne est ajusté et il se peut même que vous vous sentiez à l’étroit si vous n’optez pas pour un tissu un peu souple. La robe Reyna est dessinée pour être large au niveau du bord supérieur de la jupe car j’ai voulu que l’on puisse y glisser un pull en hiver…

Pour chaque patron l’aisance et le style seront différents… même si la taille ne change pas.

Vous guider

Pour vous aider à faire votre choix, j’écris toujours un article dans lequel j’essaie de vous décrire au mieux le dernier modèle. Le choix du tissu est également très important pour le tombé d’un vêtement. Je vous donne donc des conseils tissu dans les instructions et, depuis le printemps dernier, je rédige également des articles « choix des tissus » pour vous accompagner davantage. Vous les retrouverez sur le blog.

Ensuite, le tombé du vêtement dépendra également de votre morphologie. Le patron est un standard qui doit parfois être modifié en fonction de votre goût et de votre morphologie, ce n’est pas du sur-mesure.

Pour finir, il est essentiel de bien savoir prendre ses mesures, ce qui n’est pas toujours facile!

Un peu de travail pour vous

Dans certains patrons, je vous demande parfois de tracer des pièces rectangulaires. Certaines d’entre vous apprécient d’autres moins. Personnellement, je trace ces pièces directement sur le tissu (sauf si ce dernier ne le permet pas) et je trouve cela bien plus rapide que d’imprimer, scotcher et découper une pièce. Cela représente également une économie d’encre et de papier.

Concernant les boutonnières, il est également rare que je dessine leur emplacement exact. J’estime que cette position dépend des boutons choisis et de votre goût et qu’il est donc inutile de surcharger les tracés avec cette information. Cependant, je vous donne des indications de positionnement/écartement dans les instructions.

Pour finir, il est assez rare que je place une ligne « rallonger/raccourcir » sur mes patrons. Non pas que je ne pense pas aux plus grandes ou plus petites que la stature (165 cm), mais il est simplement rare que je trouve cette ligne judicieuse. En effet, soit la modification est logique et très simple à effectuer, soit, au contraire, elle nécessite bien plus qu’une simple ligne…

Note pratique et écologique

Comme indiqué dans votre confirmation de commande, les téléchargements sont limités à 5 et valables pendant 21 jours après validation du paiement. Je vous invite donc à télécharger et enregistrer vos fichiers rapidement après l’achat. En cas de dépassement, j’interviens sur la commande mais c’est un temps que j’aimerais consacrer à d’autres tâches. Je songe également à supprimer les commandes de plus d’un ou deux ans pour réduire l’impact écologique de la conservation de vos fichiers (car oui c’est de la pollution). Dans ce cas, je ne pourrai plus intervenir si vous n’avez pas téléchargé vos fichiers à temps. Je mettrai mes conditions générales de vente à jour si je prends cette décision.

Concernant l’impression, n’hésitez pas à utiliser des feuilles de brouillon (dos de documents par exemple) ou recyclées. Il est également possible de suivre les instructions sur ordinateur ou tablette pour éviter de les imprimer.

Versions anglaises

J’ai commencé à proposer mes patrons PDF en anglais. Je fais appel à une traductrice professionnelle pour les instructions mais je m’occupe de la mise en forme. Je propose un découpage en A4 ou au format US Letter. C’est un travail long, auquel je m’attelle lorsque j’ai un peu de temps, donc presque jamais… J’espère pouvoir proposer plus de patrons en anglais mais ce n’est pas une priorité pour le moment.

Les patrons au format pochette

Pour les pochettes, je retravaille les livrets d’instruction (en couleur) pour une mise en page agréable. Je retravaille également légèrement les planches patron (en couleur également) mais j’ai décidé de conserver les pièces séparées, sans chevauchement ou superposition. Une superposition pourrait me permettre de faire des économies sur le coût d’impression, mais je préfère privilégier la clarté du plan.

Pour le moment, je ne commande des planches papier (+ packaging) que pour les salons CSF (Créations & Savoir-Faire, Paris). Je vends ensuite les pochettes encore disponibles à mon retour du salon, sur la boutique. C’est quasiment toute seule que je prépare mes pochettes (merci à mon homme en 2018 et à Sandra en 2019 pour leur aide!). Je plie les planches au format A5 (elles arrivent pliées en A4). Je prépare chaque enveloppe japonaise avec des repères pour pouvoir y coller correctement les étiquettes recto et verso. La planche et les instructions sont ensuite glissées dans la pochette que je ferme avec un peu de masking tape. Tout cela prend beaucoup de temps (multiplié par des centaines de pochettes) et c’est pourquoi je ne peux pas me permettre de le faire plus d’une fois par an.

Disponibilité

Je veux pouvoir proposer des patrons au format PDF et pochette pour satisfaire toutes les couturières et toutes les bourses. Tous les patrons ne sont cependant pas disponibles en pochettes. Cela signifie soit que le stock est épuisé, soit que je n’ai pas choisi de faire imprimer le modèle. Pour le moment, je privilégie les dernières collections lorsque je dois choisir quel patron passer au format pochette. Certains anciens patrons, une fois en rupture, ne seront également plus réédités.

Je ne suis pas certaine de continuer à participer au salon CSF pour de multiples raisons. Dans ce cas, je continuerai probablement à proposer des pochettes en boutique mais toujours avec une fabrication annuelle… à suivre…

Une entreprise à taille humaine

Je travaille toujours seule, au sens strict du terme. J’ai cependant beaucoup de personnes autour de moi qui m’aident à faire grandir Anna Rose patterns.

Il y a tout d’abord, Cécile, la modéliste qui digitalise, grade et vérifie mes patrons. David, mon webmaster, est toujours là pour les mises à jour, les bugs et autres problèmes informatiques… Jonathan, le graphiste, a su traduire mes envies en logo et en étiquettes pour les pochettes; je fais donc appel à lui pour chaque nouveau modèle qui sort en pochette. Patricia traduit mes patrons en anglais. Il y a aussi les amis. Sandra, toujours prête à donner un coup de main. Et Barbara évidemment! Elle fait pratiquement toutes mes photos dès que l’on trouve un bon créneau (et une bonne météo!); elle est également devenue une amie très proche au fil des années … Et puis il y a la famille, toujours là…

 

Voilà.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir mes patrons – PDF ou pochette! N’hésitez pas à me contacter si vous avez d’autres questions auxquelles je n’ai pas répondu ici!

Et si vous souhaitez tester les patrons Anna Rose « sans risque », le patron du top Tibbo, gratuit, pourra vous donner un aperçu.

 

Maud

2 Comments

  1. Merci pour ces explications très complètes! Vos patrons sont magnifiques.
    Une petite question simplement: est-ce que vos livrets de patrons comprennent les tailles finies des vêtements? Je dois dire que c’est ce que j’utilise le plus sur les autres marques, quand c’est disponible, pour ajuster le patron à ma morphologie et gérer l’aisance…
    Bravo pour votre travail et merci!

Laisser un commentaire